Imprimer 

Esther Cribe, une Elève-Magistrat décédée des suites d’un malaise
La nouvelle a dévasté la Septième promotion de l’Ecole de la Magistrature (EMA), ainsi que les membres de la Direction de l’unique centre de formation de Magistrats à travers le pays. A en croire ses camarades, Esther Cribe était l’une des meilleures étudiantes de la promotion. Elle est décédée en milieu hospitalier ce mardi 4 mai 2021 aux environs de 7h30 PM. Elle n’avait que 30 ans. Une soirée-hommage sera organisée bientôt en sa mémoire.
1.05-05-21-min
Ce mercredi 5 mai 2021, sur la cour et dans les salles de classe de l’Ecole de la Magistrature (EMA), c’est le désarroi et la désolation la plus totale. La Direction de l’Ecole, les Professeurs, le personnel et les Elèves-Magistrats sont consternés. Sur tous les visages, la tristesse se lit. Et sur toutes les lèvres ne sortent que des mots de regret suite à la mort subite de l’Elève-Magistrat Esther Cribe, décédée à l’Hôpital du Canapé-Vert des suites d’un malaise.

Une nouvelle choquante
« J’ai été choquée d’apprendre la nouvelle de la mort d’Esther. Elle était si jeune, personne ne s’y attendait », affirme, attristée, Maniola Pauyo, Vice-déléguée de la salle A de la Septième promotion de l’Ecole de la Magistrature (EMA).

Incroyable
« Je n’y ai pas cru quand on me l’a dit », déclare, pour sa part, Rudolph Jean Léonard Cantave qui faisait partie du même groupe de travail qu’Esther. « Je garde encore en mémoire sa dernière présentation de mercredi dernier », a-t-il ajouté.

Elle a laissé des traces indélébiles
Vice-déléguée de la salle B, Esther Cribe était une jeune fille dynamique, avisée et qui motivait les autres, selon le Délégué de sa salle et son plus proche collaborateur, Sonel Joseph Louis. Pour l’ensemble des membres de sa promotion, rencontrés aujourd’hui, Esther Cribe a marqué la promotion. « Elle aura laissé des traces indélébiles dans la promotion », affirme Sonel Joseph Louis.
 2.05-05-21-min
Toute une promotion dévastée
C’est le même son de cloche pour la Direction et le personnel de l’EMA : « On est dévasté », déclare Magistrat Maguy Florestal, Directrices des Etudes de l’Ecole. « C’était une bonne étudiante, l’un des leaders de la salle et même de la promotion. Elle n’a jamais eu de problèmes avec la Direction », a-t-elle dit avant d’ajouter : « Toute la promotion est dévastée ».

Esther Cribe avait toujours eu des problèmes de santé, aux dires des responsables de l’Ecole de la Magistrature. Tous les week-ends, elle sollicitait l’autorisation de sortir pour aller voir son médecin. Elle souffrait de H.pylori positif, d’hémorroïdes et son taux de cholestérol était élevé.

Des pépins sanitaires récurrents
Esther faisait partie des douze (12) femmes de cette septième promotion de l’EMA qui compte cinquante-six Elèves-Magistrats. A partir de son décès, la promotion et réduite à cinquante-cinq (55), et le nombre de femmes, à onze (11).

Depuis son intégration à l’EMA, elle était souffrante, avaient remarqué la Direction et ses camarades de promotion. Ce qui avait porté la Direction à lui soumettre à un régime alimentaire spécial. Entre autres, elle se plaignait de douleurs à l’estomac et avait des vomissements particulièrement pendant les deux (2) dernières semaines.  

Un billet pour un aller simple
Lundi 3 mai, Esther est tombée alors qu’elle était sous la douche. Les responsables l’ont conduite à un centre hospitalier situé sur la Route de Frères. Comme son état de santé ne s’était pas amélioré, elle a été transférée à l’hôpital du Canapé-Vert. C’était pour ne plus y revenir. Esther, l’Elève-Magistrat aussi joviale que sympathique, est morte des suites de sa maladie le mardi 4 mai 2021 à 7h30p.m. Toute la promotion pleure la disparation de leur camarade, Vice-déléguée, collègue et amie.

Une soirée-hommage en vue
La Direction Générale de l’EMA, de concert avec la Direction des Etudes, comptent organiser une soirée-hommage dans les jardins de l’EMA, à Frère, en vue d’honorer la mémoire de cette jeune femme apparemment pleine de vie, mais qui etait souffrante. Elle a finalement succombé à sa maladie comme un arbre terrassé par une bourrasque.

L’EMA est une institution de formation spécialisée placée sous la tutelle du Ministère de la Justice et la de Sécurité Publique (MJSP). Au regard de sa loi-cadre, elle est dirigée par un Conseil d’Administration présidé par le Président du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) qui est également Président de la Cour de cassation.


S.B./V.D.